Agence Mescudi

Passion, liberté, curiosité, des qualités essentielles pour devenir un bon communiquant.

Nous avons rédigé un petit article contenant 10 conseils aux jeunes communiquants, nos jeunes étudiants dont la soif de devenir le futur aveugle parfois la réalité.

Apprenez de vos ainés :

1. Le succès de votre expérience personnelle résidera dans l’équilibre entre votre confiance en vos forces, l’humilité d’être à l’écoute et la position d’apprentissage constant de vos managers qui ne sont pas arrivés là par hasard. Néanmoins, pour que cela fonctionne, les managers devront aussi se remettre en question : faire grandir les nouvelles générations sans avoir peur pour son poste et accueillir le changement tout en étant sûr de sa valeur.

N’oubliez pas vos anciens collègues :

2. Le monde de la communication est tout petit. Vos collègues rencontrés en stage, en poste, ne sont pas des monolithes soudés à la société dans laquelle vous êtes. Un jour ils changeront de boîte, de responsabilités, et vous aurez plaisir à les revoir autour d’un verre (parce que la communication est avant tout une histoire d’humains). Ils constitueront votre réseau : celui qui pourra vous aider à trouver un nouveau job, à contacter plus facilement une personne, à être recommandé pour un projet … Dans la vie comme dans votre job, soyez fidèles, vous en serez récompensé à terme.

Soyez passionnés :

3. La communication, la publicité … ne devraient pas constituer des jobs alimentaires. C’est le royaume des idées, des dispositifs malins, de la passion. Le jour où celle-ci semble ne plus vous animer, il sera probablement temps de vous poser la question de changer de société, voire de métier. Cette passion, vous la retrouvez chez les professionnels heureux, à l’instar d’un Nicolas Bordas, Président de Being Worldwide et Vice-président de TBWA Europe, et qui a acquis son rang d’influenceur aussi sur les réseaux, en partageant constamment son amour inconditionnel pour la publicité.

conseils en communication pour stagiaires

Soyez curieux :

4. Les idées ne naissent pas de rien, il vous faut du matériel pour bien les construire : soyez gourmand de lecture, de rencontres … Prenez 5 minutes pour tester de nouvelles choses, pour voir ce que font les concurrents, pour comprendre les raisons d’un succès.

Ne restez pas dans une entreprise qui vous fait souffrir :

5. Un manager qui semble ne pas comprendre ce que vous faites et qui vous met des bâtons dans les roues, un manque d’envie de travailler sur les sujets qui vous sont assignés, une absence totale d’amusement dans la journée … sont quelques-uns des signaux qui devraient vous convaincre de partir. La vie professionnelle passe vite et on peut se retrouver facilement à rester de longues années dans une entreprise qui avance lentement, qui vous augmente peu ou pas et à laquelle vous vous accrochez sans vraiment avoir de raison. En bref, fuyez les sociétés sans ambition qui vous exploitent, elles ne vous méritent pas.

Soyez visible :

6. D’après-vous, entre un étudiant actif sur Twitter, visible sur un blog, et un autre qui pense qu’il n’en a pas besoin, vers qui se pencherait un recruteur ?
Le monde de la communication a changé et il vous a donné une nouvelle arme : les médias sociaux. Grâce à eux, vous pouvez très facilement développer un média personnel qui sera remarqué (en positif s’il est bien fait).
Attention : le but n’est pas de devenir un spam humain mais plutôt de communiquer honnêtement, proprement sur vos passions et avec détermination. Donc du petit personal branding et pas du personal branling.
Vous avez un doute ? Rappelez-vous que sur Internet, beaucoup lisent et peu écrivent. Devenez créateur de contenu sur ce qui vous passionne et vous fabriquerez un outil qui vous ouvrira beaucoup de portes.

Prenez du recul :

7. Un jour où j’étais chef de pub, le monde m’est tombé dessus : un client avait voulu tout changer en 24h pour une campagne nationale en TV et affichage, aucun de mes managers n’était présent …  juste moi, forcé à prendre une décision qui me dépassait. Ce jour-là, je me suis rappelé ce qu’un de mes directeurs commerciaux m’avait dit : « Il n’y a jamais mort d’homme dans ce métier. Prends 5 minutes pour réfléchir à la situation, sors faire un tour, puis réagis ». Et effectivement, c’est en gardant son calme et en relativisant qu’on prend les meilleures décisions. Et c’est quand vous êtes seul face à ces choix que vous grandissez et que vous approchez un peu plus des postes supérieurs.

Adaptez vous à vos interlocuteurs :

8. Vous cherchez un travail ? Ne tirez pas mille flèches à l’aveuglette, tirez-en plutôt 5 en visant juste. Cela signifie par exemple de produire un CV adapté à chaque poste avec une lettre de motivation parfaitement personnalisée. Dans la vie de tous les jours, cela signifie aussi aller plus loin que ce que semble être la situation au premier abord : dans une réunion, repérer les relations entre les participants, leurs attitudes, leurs objectifs. Ces détails vous donnent des indices sur la meilleure position à adopter. Pour ce dernier point, je vous conseille la lecture d’un livre au titre un peu inquiétant, mais qui vous donnera beaucoup de cartes, notamment sur la communication non verbale : Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens.

Fuyez la politique interne :

9. A mon sens, la politique est le cancer de la communication : faux semblants, courbettes, violence froide … J’ai la chance aujourd’hui de travailler dans une agence qui rassemble beaucoup de gens ayant fui ces mécanismes, mais la politique est bien vivace dans le secteur. Soyez honnêtes et transparents, tant avec vos collègues qu’avec vos clients et vous vous endormirez plus sereins.

Soyez méticuleux :

10. Dans la communication, vous transmettez des messages pour les autres : une coquille, une orthographe mal maîtrisée, une relecture approximative … peuvent avoir de lourdes conséquences car elles vont toucher des milliers de gens. Posez-vous à chaque fois cette question : est-ce que j’aurais envie de lire ou de regarder ce que je produis ? Si la réponse est non, c’est que vous n’êtes pas allés assez loin et que la paresse du communicant aura eu raison de votre professionnalisme.

les 10 conseils pour les jeunes communiquants ont été rédigés Via Publigeekaire

Laisser un commentaire

Your message*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Nom*
Adresse de contact*
Url